NOCES DE VERS 3 - 2021
Description:

NOCES DE VERS

« Il est question d’un rituel. Il pourrait bien s’agir d’un mariage. Un mariage étrange et improbable. Un mariage hors société. Un mariage cruel. Un mariage hors du temps. Un mariage de corps immobiles. Un mariage d’êtres humains. Un mariage hors religion. Un mariage antisocial. Entre quelqu’un de valide et quelqu’un d’invalide. Entre Yann Marussich et Kamil Guenatri. Il n’y a aucune pitié à avoir. La pitié est une forme de pouvoir sur l’autre, en se croyant supérieur à ce qu’il y a en face de nous et qui nous dérange. Personne n’est supérieur ». Yann Marussich

Pour Yann Marussich, l’immobilité est un choix esthétique : elle caractérise ses performances depuis plus de vingt ans. Kamil Guenatri, lui, ne l’a pas choisie : à cause d’une maladie, il perd l’usage de ses muscles. L’immobilité est ainsi devenue le point de départ de ses performances. L'oeuvre issue de leur collaboration évoque la célébration d’un mariage étrange et improbable ; les noces de deux corps immobiles dans une sorte de rituel poétique que les artistes partagent avec le public. "Noces de Vers" est une création en forme de triptyque, chaque volet est une performance en soi.


L'ACCEPTATION DE LA MORT - Volet 3

Après avoir scellé leur union sous une pluie de riz, puis commencé à douter, les corps de Kamil Guenatri et Yann Marussich se retrouvent sur un linceul de vers. Plongé dans l’obscurité, la salle sombre laisse deviner deux corps enlacés, baignés dans une piscine de vers surplombée par des lampes chauffantes. Comme si c’était à la fois un élevage de vers et d’humains. Les performeurs immobiles s’imbriquent et leurs corps sont parcourus de lombrics.

« Ici nous sommes moins que des insectes ou plutôt au même niveau reptilien. Nous pourrissons, ils nous font pourrir, les insectes nous aident à pourrir, nous aidons les insectes à naître et renaître. Nous sommes le cycle et nous sommes abandonnés au cycle de la vie par la force des choses de la vie. Chacun peut voir ce qui l’attend à moins de vouloir mourir par le feu, par l’explosion, par la noyade, par la pendaison, par que sais-je encore, par le travail ou encore par accident ». Yann Marussich

"L'acceptation de la mort" a été créée le 16 mai 2021 à Genève, au Pavillon ADC (Association pour la Danse Contemporaine) dans le cadre de Out of the Box - Biennale des Arts inclusifs

Photos © Sarah Maitrot



Distribution:

Concept et interprétation : Yann Marussich & Kamil Guenatri
Bande sonore : Léo Marussich
Chargée de production : Claire Félix
Chargées de communication : Pauline Décaillet et Léonore Friedli
Administration / Comptabilité : Nathalie Wenger
Régisseur : Léo Marussich
Costumes : Marie Bajenova
Photographies : Sarah Maitrot; Phi Vo; Isabelle Meister
Captation et montage : Chloé Simonin
Une coproduction : Perceuse Productions Scènes, Kamil Guenatri, ADC (Association pour la danse contemporaine)

Avec le soutien du Service Culturel de la Ville de Genève (SEC) - Département de la culture et de la transition numérique, Pro Helvetia, Fondation Leenaards, Fondation Ernst Göhner, Pro Infirmis ainsi que le soutien logistique de Löwenstein Medical
Accueil en résidence : RING - Scène périphérique, Out of the Box - Biennale des Arts inclusifs


Video:




Dates passées:
16.05.2021 - 18:00NOCES DE VERS 3Pavillon ADC / Biennale Out of the Box Pavillon ADC / Biennale Out of the BoxGeneva (Switzerland)